Fumigants

Les fumigants ont un usage limité, mais ont été utilisés pour lutter contre les rongeurs dans des situations où les méthodes conventionnelles, comme les appâts et les poisons de contact, sont inefficaces ou peu pratiques. Il faut faire preuve d'une grande prudence dans l'application de toutes ces formulations et, dans de nombreux pays, seuls les professionnels du contrôle des nuisibles sont autorisés à les utiliser. L'un des composés les plus couramment utilisés pour la fumigation est la phosphine (PH3), dérivée du phosphure d'aluminium et principalement utilisée pour le contrôle des infestations d'insectes dans les produits stockés, mais ces applications sont également efficaces contre les rongeurs. Un autre fumigant utilisé est le dioxyde de carbone (CO2) dans un dispositif d'administration spécialement conçu pour être utilisé contre les souris commensales. Les fumigants ont également été utilisés pour gazer les terriers des rongeurs. Pendant ces opérations, des pastilles ou des gélules sont insérées dans des terriers de rongeurs, qui sont ensuite scellés avec de la terre. Les gaz dégagés s'accumulent jusqu'à des concentrations létales pour les occupants du terrier. Ces techniques sont courantes pour le contrôle des lapins et moins fréquemment pour le contrôle des rats.