Surveillance

Un élément essentiel de tout programme de lutte contre les rongeurs est de tenir à jour de bons registres de toutes les opérations qui ont été entreprises, puis d'utiliser ces données pour suivre les progrès accomplis. Ces données seront particulièrement utiles pour identifier les durées de traitement prolongées et les causes possibles, et aideront à distinguer les échecs dus à d'autres problèmes.

En outre, pour des raisons de sécurité, certaines informations de base sur les substances toxiques (ou les systèmes de contrôle alternatifs) qui pourraient être utilisées devront être enregistrées uniquement dans le cadre des mesures d'atténuation des risques. L'évaluation des risques entreprise dans le cadre de l'atténuation des risques devrait être consignée séparément, mais devrait être facilement accessible.

Une bonne stratégie intégrée garantira l'enregistrement des données essentielles, notamment :

  • Les détails sur la personne qui a entrepris l'application de rodenticide et l'endroit où elle l'a fait
  • L'analyse des risques environnementaux : Les voies possibles d'empoisonnement non visé, y compris l'empoisonnement secondaire, et mesures appropriées d'atténuation des risques prises
  • Les produits toxiques utilisés
  • Où le produit toxique a été placé et comment - y compris la distribution cartographiée des appâts
  • La quantité de produits toxiques utilisés
  • Dates de toutes les visites et actions entreprises
  • Détails de la consommation d'appât par les rongeurs aux points d'appât
  • Les registres des carcasses récupérées
  • Les registres de surveillance et de détection (électronique, photographique, plaques de suivi, etc.)

Ces données devraient être enregistrées et présentées de telle sorte qu'elles puissent être facilement évaluées et, si nécessaire, des graphiques de tendance et des lignes temporelles spatialement spécifiques montrant l'état d'avancement du programme de contrôle devraient être produits.