Gestion de l'environnement

Les infestations de rongeurs surviennent parce que l'habitat et l'environnement leur fournissent les moyens de survivre. L'environnement fournira la nourriture et l'eau dont ils ont besoin, ainsi qu'un endroit où vivre, s'abriter, se déplacer et se reproduire avec succès.

Plus la disponibilité de ces facteurs est limitée, plus la capacité d'accueil de cet environnement sera faible et plus le niveau d'activité des rongeurs qu'il soutiendra sera faible.

L'un des objectifs de l'évauation dont il a été question plus tôt était d'identifier les endroits où les rongeurs s'approvisionnent, boivent et trouvent un abri, ainsi que les routes qu'ils empruntent pour exploiter l'environnement.

Un programme efficace commencera d'abord par l'identification des aspects de l'environnement qui sont critiques à cet égard. Le programme identifiera également comment et où modifier la disponibilité de ces composants, à la fois pour faciliter la lutte et à plus long terme pour s'assurer que l'infestation ne se rétablisse pas une fois la lutte terminée.

L'identification et le retrait de la source de nourriture et d'eau est peut-être une mesure évidente à prendre ici. Toutefois, il n'est pas toujours possible de le faire, auquel cas il sera nécessaire de limiter, dans la mesure du possible, l'accès des rongeurs à la nourriture et à l'eau par l'exclusion et la mise à l'épreuve.

L'identification et le retirait du refuge et de l'abri utilisés par les rongeurs font également partie de toute stratégie intégrée.

La réduction de la capacité d'accueil de l'environnement doit être considérée non seulement comme un élément essentiel du programme, mais aussi comme un facteur contribuant à une utilisation sécuritaire des rodenticides et à la réduction des risques pour l'environnement. Plus la capacité d'accueil est faible, moins il y a de rongeurs et plus les besoins d'utilisation des techniques de contrôle chimique et physique sont faibles.